« D’un monde à l’autre » d’ Olivia Cattan, éd. Max Milo , janvier 2014

olivia cattan A quatre ans, Ruben ne parle toujours pas. Le diagnostic tombe : Il serait autiste. Sa mère, entreprend alors un long voyage afin de sauver son fils.

Ruben est le petit dernier d’une fratrie de trois enfants. A l’âge de 4 ans, il ne parle toujours pas. Il refuse de manger et de dormir. Il se met à crier lorsqu’il entend le bruit d’une perceuse et disparaît plusieurs heures lors de sa première journée de maternelle. Paradoxalement, devant un ordinateur, il est bien plus avancé que les enfants de son âge et manie le Net avec une facilité déconcertante. Suite à de multiples rendez-vous médicaux, le diagnostic tombe : il serait autiste, un matricule de plus sur la longue liste de la Maison départementale des personnes handicapées. Mais sa mère refuse l’avenir psychiatrique tout tracé que les médecins lui dessinent. Avec toute sa famille, elle entreprend un long voyage à l’étranger afin de sauver son fils, voyage pendant lequel Ruben va de sortir de son mutisme et prononcer ses premiers mots. En revenant en France, elle met en œuvre pour son fils un véritable plan d’action pour combattre l’autisme : Méthodes éducatives diverses, orthophonie, psychomotricité, outils pédagogiques qu’elle fabrique elle-même… Elle abandonne ses activités de journaliste pour devenir l’auxiliaire de vie scolaire pour son fils. Parallèlement elle milite pour que la cause de l’autisme avance en France au sein de son association et dénonce toutes les arnaques que subissent les familles avec la complicité de l’Etat. Aujourd’hui Ruben est en CE1 à l’école publique et ressemble de plus en plus à n’importe quel enfant de sa classe avec le concours d’une formidable équipe pédagogique.

Dans ce témoignage-essai, Olivia Cattan dénonce la ségrégation silencieuse que subissent les enfants autistes ; Elle raconte les coulisses de ses rencontres avec les personnalités politiques de Nathalie-Kosciusko-Morizet à François Hollande. Dans ce livre, cette maman dessine surtout un espoir : Celui de guérir de l’autisme et de vivre normalement.

Olivia Cattan est journaliste. Après avoir collaboré avec France soir, Paris Match, les cahiers économiques du Monde, Les grandes gueules de RMC, elle est aujourd’hui présidente de l’association Paroles de femmes et auxiliaire de vie scolaire pour son fils. Elle est l’auteure de Deux femmes en colère (Ramsay, 2006), La femme, la République et le bon Dieu (Presses de la Renaissance, 2008) et Kabbalah Espéranto (Bruno Leprince, 2011).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *