« Chercheur au quotidien » livre de Sébastien Balibar, aux éditions le Seuil ( raconter la vie) , janvier 2014

chercheurauquotidien

Je suis un physicien expérimentateur, pas un théoricien, mais j’ai besoin d’équations pour que ma physique soit une science.

Comment naît l’idée d’une recherche ? Comment sait-on si l’on cherche dans la bonne direction ? Trouve-t-on vraiment ce que l’on voulait initialement trouver ?
Sébastien Balibar, physicien expérimentateur de la matière froide, offre des réponses à ces questions fondamentales à travers le récit, plein de suspens, d’une découverte scientifique. Pour cela, il nous ouvre grand les portes de son laboratoire où, grâce à une machine ayant la forme d’une fusée, il observe les propriétés déconcertantes des cristaux d’hélium, formidables exemples des bizarreries de la science.

Je soude, je fraise parfois, je colle, je visse, je branche et je pompe, je réfléchis, évidemment, mais au bout de tous ces efforts, j’écris et je parle. Je lis aussi, je doute et je critique. J’apprends à mes étudiants à faire de même.

A ses côtés, nous découvrons la vie quotidienne d’un chercheur, au plus près de la matière, ponctuée par des moments de doute et d’euphorie, un quotidien dans lequel le scientifique est seul dans ses interrogations mais en dialogue permanent avec d’autres, apprentis et confirmés. Plus fondamentalement, c’est le processus créateur de la science que le chercheur nous invite à comprendre, tension permanente entre un bricolage rationnel et la production de connaissances nouvelles auxquelles le scientifique associera son nom.

le lien tiré de l’ éditeur le Seuil dans la collection raconter la vie

Chercheur au quotidien