« La course ou la ville », livre de Eve Charrin aux éditions du Seuil ( col. raconter la vie), janvier 2014

lacourseoulavilleLa 4e de couverture de l’éditeur:

Je crois peu à la magie, alors j’ai voulu enquêter sur ce métier-là, sur ces pourvoyeurs d’abondance : les chauffeurs-livreurs.

Sans eux, les magasins seraient vides. Qui se soucie pourtant de ces hommes qui approvisionnent les villes ? Vaste population ouvrière, les chauffeurs-livreurs apparaissent, aux yeux des citadins, comme des gêneurs : déclencheurs d’embouteillages, pollueurs… A eux de concilier l’inconciliable : le stress des automobilistes et les exigences du client, l’impatience des consommateurs et l’aspiration à la tranquillité des riverains. Mission impossible ? Depuis les camions et camionnettes où Eve Charrin s’est embarquée à leurs côtés, Paris ressemble à un parcours d’obstacles, raconté au rythme trépidant de tournées sous tension. Contrôlés à distance par leur patron, pris en tenailles entre les impératifs de la gestion en flux tendus et les contraintes accrues de la circulation urbaine, Léon, Sami, Mohamed et les autres opposent chaque jour à l’agressivité ambiante leur débrouillardise et leur patience.
Le lien internet de la collection Raconter la vie:
La course ou la ville

Commentaire personnel: vous ne regarderez plus de la même manière  les chauffeurs-livreurs après la lecture de ce livre…
la vidéo de Eve Charrin:

Eve Charrin, La course ou la ville par raconterlavie